Formation-sauveteur-ete-2024Ete-2024.png

mai 30, 2023

Depuis août 2022, le gouvernement du Québec offre les cours de base de la formation de sauveteur gratuitement pour tous.

Comment devient-on sauveteur au juste, et quels postes puis-je occuper avec mes brevets?

Le premier brevet est celui de l’ETOILE DE BRONZE . Elle n’est pas obligatoire mais toutefois, fortement recommandée. Comme la maternelle du sauvetage, vous apprenez les notions de base qui vous accompagneront tout au long de votre parcours. Il n’y a pas de prérequis pour cette formation toutefois, un âge minimum de 11 ans est recommandé. Cette formation est exclue de la gratuité. Notre école de formation bonifie le contenu avec un 10 heures supplémentaires de perfectionnement de styles nage afin de bien se préparer pour la prochaine étape de formation.

Le brevet de MÉDAILLE DE BRONZE est le deuxième dans le parcours de sauveteur. Lors de la réussite de cette formation, si vous êtes âgés d’au moins 15 ans, vous pouvez travailler comme assistant sauveteur dans une piscine publique au Québec.

Les prérequis sont le brevet d’Étoile de Bronze ou 13 ans et un niveau de nage de junior 10 ou équivalent. Le niveau de nage de junior 10 correspond aux items suivants;

  • 25 mètres de crawl
  • 25 mètres de dos crawlé
  • 25 mètres de brasse
  • 25 mètres de crawl, tête haute
  • 25 mètres de brasse tête haut
  • 25 mètres de coup de pied fouetté
  • 25 mètres de coup de pied de ciseau
  • 25 mètres de coup de pied rotatif alternatif
  • capacité de nager 400 mètres en continue
  • capacité de plonger
  • capacité de nager à un minimum de 1.5 mètres de profond

Un groupe de perfectionnement de nage est offert parallèlement à la formation Médaille de bronze pour ceux qui leur niveau de nage ne correspond pas à la pré requis pour la formation de Médaille de Bronze.

La prochaine étape est le brevet de CROIX DE BRONZE. Suite à cette formation, à l’âge de 16 ans, vous pouvez travailler dans les piscines réservées pour des campings, des hôtels et des appartements à condition que leur superficie soit de moins de 150 mètres carrés et qu’ils ne soient pas ouverts au public. Vous pouvez aussi travailler comme assistant sauveteur sur les plages et piscines publiques .

Le brevet PREMIER SOINS GENERALE peut être fait à n’importe quel moment durant le parcours et est un pré-requis pour les brevets de Sauveteur National. L’âge minimum recommandé pour le cours de premier soins général est 12 ans.

La dernière étape est celle de SAUVETEUR NATIONAL. Les pré-requis sont Premier Soins Générale et le brevet de Croix de Bronze. Il y un tronc commun qui est communément jumelé avec l’option PISCINE et une option PLAGE CONTINENTALE. À l’âge de 17 ans, vous pouvez travailler comme sauveteur dans les installations qui correspondent à votre brevet, soit piscine ou plage continentale.

Il y a aussi le brevet de Sauveteur National option PLAGE OCÉANIQUE, qui a comme prérequis le cours de plage continentale, et l’option PARC AQUATIQUE pour lequel l’option piscine est obligatoire avant de s’inscrire.

Notre affiliation participe au programme de gratuité de la formation des sauveteurs offert par le Gouvernement du Québec. La majorité des frais reliés à la formation sont inclus dans cette subvention qui est ouverte aux résidents du Québec.

Avec notre affiliation, vous avez l’opportunité de faire un audit de n’importe quel brevet. Si vous n’avez pas l’âge minimum pour suivre une formation ou encore vous souhaitez refaire un brevet pour pratiquer davantage avant votre prochaine formation.


Dès la fin des classes, les cours sont offerts de façon intensive, à raison d’un brevet par semaine sur six semaines. Par la suite, les candidats sont complètement formés et prêts à travailler  …ou se joindre à notre équipe.

Lorsque votre parcours de formation de sauveteur terminé, vous aurez à faire une requalification de vos plus hauts gradés à chaque deux ans. Vous avez aussi l’opportunité de débuter votre formation en leadership afin de former la prochaine génération de surveillant sauveteurs.


IMG_1798-1280x960.jpg

mai 21, 2023

 

Lors des formations de premiers soins et de surveillant sauveteur, la liste de matériel à apporter à votre formation inclut souvent une trousse premier soin de pratique. Mais quoi mettre dans cette trousse?

Le premier conseil est de vous lancer le défi d’utiliser des items que vous avez à portée de mains.  Essayer de la faire sans dépenser d’argent!  Cette trousse vous suivra pour votre formation de premier soins général, les options Sauveteur National ainsi que votre parcours de leadership quand il sera a votre tour d’enseigner au futurs sauveteurs.

Lors de la fabrication de votre trousse de pratique, utilisez votre créativité pour trouver des façons de simuler les items trouvés dans une trousse de premier soins utilisée en milieu de travail ou à la maison.

Vous pouvez utiliser des chandails coupés en lanières pour simuler des rouleaux de gauze, des draps ou taies d ‘oreiller  découpés pour faire des bandages triangulaires. Des morceaux de tissus de polar découpés en carré peuvent simuler des pansements 12 cm x 12 cm. Pour la glace, vous pouvez utiliser un sac de sandwich avec des kleenex déchiquetés à l’intérieur. Des morceaux de carton ou de bois peuvent servir comme attelles et des petites bouteilles remplies avec de l’eau peuvent simuler les antiseptiques.

Votre trousse devrait être petite, compact et facile à transporter et à l’épreuve de l’eau , pas plus grand qu’ une boîte à lunch.

Voici une liste du contenu d’une trousse tel que requis par la loi pour les piscines et les plages au Québec

  • Manuel de secourisme
  • Antiseptique
  • Épingles de sûreté
  • Pansements adhésifs
  • Bandages triangulaires
  • Rouleaux de bandage de gaze 50 mm
  • Rouleaux de bandage de gaze 100 mm
  • Paquets de ouate de 25 g
  • Tampons ou compresses de gaze 75 mm × 75 mm
  • Tampons chirurgicaux pour pansements compressifs
  • Rouleau de diachylon
  • Éclisses de grandeur assortie
  • Glace Instantané
  • Bouteille d’eau stérile 500 ml

Bonne formation!


6D23B768-353B-4C09-BB74-36C93C93941C-1280x720.png

juin 1, 2020

Avec l’arrivée du beau temps, on me pose souvent des questions à propos des gilets de sauvetage pour pratiquer des activités nautiques. Voici quelques infos pour éclairer votre magasinage.

La différence entre gilet de sauvetage et VFI

En magasin, on retrouve deux types d’équipements : le gilet de sauvetage et le vêtement de flottaison individuel, qu’on nomme aussi VFI. Quelle est la différence entre les deux? 

  • Lorsque vous tombez à l’eau, le gilet de sauvetage va vous retourner sur le dos et sortir votre tête de l’eau, donc il va littéralement vous sauver la vie en vous permettant de respirer.
  • Le VFI vous fait flotter dans la position dans laquelle vous vous retrouvez dans l’eau, sans nécessairement sortir votre tête hors de l’eau.

Environ 95% des équipements qui sont vendus dans les magasins de sport sont des vêtements de flottaison individuels. On retrouve surtout les gilets de sauvetage dans les embarcations commerciales, comme les bateaux de croisière et les traversiers. 

Comment les différencier?

La seule façon de faire la différence entre les deux, c’est de lire l’étiquette à l’intérieur, qui mentionnera s’il s’agit d’un gilet de sauvetage ou d’un vêtement de flottaison individuel. 

On remarque aussi que le rembourrage sur le côté du gilet de sauvetage est en général beaucoup plus épais. 

Pour vous protéger, portez-le!

Le plus grand problème avec ces équipements provient surtout de l’utilisation qu’on en fait. Plusieurs personnes s’assoient sur leur VFI plutôt que de le porter dans une embarcation! Si vous tombez à l’eau et que votre gilet s’envole au vent, il est très difficile de nager pour aller le chercher, puis de l’enfiler dans l’eau. Autrefois, on ne trouvait que des gilets de sauvetage, mais les gens les trouvaient inconfortables et incommodants, alors on a inventé les VFI, qui sont plus minces, plus légers et moins chauds.

Quelle couleur choisir?

Pour être approuvés par le ministère des Transports, les gilets et les VFI devaient autrefois être jaunes, oranges ou rouges. Mais vu que certaines personnes ne les portaient parce qu’elles les trouvaient peu esthétiques, on a assoupli les standards et permis d’autres couleurs plus à la mode afin d’inciter les gens à les porter. Toutefois, je vous conseille de choisir un équipement d’une couleur voyante afin que l’on vous repère de loin. Une couleur foncée ou le blanc se confondent avec leur environnement et on ne vous verra pas bien de loin. De plus, le jaune, le rouge et l’orange sont des couleurs associées à l’urgence.

Informations à l’intérieur

À l’intérieur de la veste ou du VFI, vous trouverez des informations imprimées (si vous voulez en acheter un d’occasion et que l’écriture n’est plus lisible, ne l’achetez pas). On y mentionne le type d’équipement, la grandeur et le poids qu’il soutient. Il doit comporter la mention qu’il est approuvé par le ministère des Transports ou une autre instance gouvernementale, un peu comme les bancs d’auto pour bébés.

Inspection annuelle

Pour vous assurer que vous et votre famille êtes bien protégés, procédez à l’inspection de votre équipement au début de chaque saison :

  • Est-ce que les attaches fonctionnent bien?
  • Est-ce que les coutures sont intactes?
  • Est-ce que le tissu est encore solide?
  • Est-ce qu’on peut lire l’écriture à l’intérieur?
  • Si vos enfants ont grandi, assurez-vous que l’équipement est encore adapté à leur taille et à leur poids. Il doit correspondre au bon poids au début de la saison et tout au long de celle-ci.

Si l’équipement est abîmé, il faut le détruire et le mettre à la poubelle, comme on le ferait pour un banc d’auto pour bébés.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’écrire! Vous pouvez aussi visionner mes capsules vidéo sur ma page Facebook pour voir la bonne façon de le porter.

 

 

Comment choisir la bonne veste!

Posted by Karen Sampson on Monday, May 25, 2020

Références;

Gilets de sauvetage et vêtements de flottaison individuels (VFI)

wearalifejacket.com

Transport Canada

 


blogue-may-14th-2020.jpg

mai 14, 2020

Lors de la conférence de presse provinciale du mardi 13 mai au sujet des procédures de déconfinement, Mlle Charest a nommé, parmi une liste, la natation en eau libre et canot, le kayak et la planche à pagaie comme activités sportives permises.

Le prétexte demeure le même que les autres sorties en public.
– allez-y seul
– restez à deux mètres des autres personnes
– lavez-vous les mains

Rappelez-vous par contre qu’au Canada, chaque année, en moyenne 286 personnes meurent noyées, donc LA NATATION NE SE FAIT PAS QUAND ON EST SEUL.

Même pour les plus expérimentés. Même pour les athlètes. Même pour des profs de natation.

Nul n’est à l’abri d’un malaise et au large, il n’y a pas de plan B.

👉 Nagez toujours avec un ami (qui peut être dans embarcation ou dans l’eau). Vous pouvez garder une distance de deux mètres.

👉 Apportez toujours avec vous un objet flottant (bouée, nouille ou autre) de couleur voyante: rouge, orange ou jaune. Même si vous portez un wetsuit. Pensez aussi à un casque de bain de couleur voyante.

👉 Choisissez un trajet loin d’obstacles tels que les bateaux, les courants et les hydravions

👉 Vérifiez la météo avant de partir. Les vents et vagues peuvent vous fatiguer plus rapidement et les oranges peuvent se présenter rapidement.

👉 Ne surestimez pas vos capacités, surtout si vous avez l’habitude de nager en piscine. Assurez-vous d’avoir l’énergie requise pour revenir. Un 1500 mètres en eau libre n’est pas la même chose qu’un 1500 mètres en piscine!

👉 La température de l’eau va aussi avoir un impact sur votre endurance et votre capacité physique.

👉 Finalement, comme toute autre reprise d’activité physique, après une pause de quelques semaines (ou mois, ou années), commencez tranquillement. La constance est plus importante que l’intensité .

Sur ce, soyez prudent et bon entraînement!


L’étoile-sur-le-dos-est-la-sortie-en-cas-d’urgence-en-natation.jpg

juin 11, 2019
L’étoile sur le dos est la sortie en cas d’urgence en natation. C’est une position qui permet de respirer, de relaxer, puis de repartir à la nage, et ce, sans toucher au fond de la piscine avec les pieds.
—-
Au départ, beaucoup d’enfants n’aiment pas ça! Ils se tortillent, ils restent crispés, ils pleurent, ils essaient de se retourner.
—-
Plusieurs élèves adultes débutants ont proposé des pistes de réflexion à savoir pourquoi certains n’aiment pas être sur le dos dans l’eau.

Est-ce l’eau dans les oreilles? Le son qui change lors de l’immersion de celles-ci? Lors de la flottaison sur le dos, le corps coule un peu avant de remonter vers la surface pour retrouver son centre de flottabilité. Est-ce que c’est cette sensation de tomber qui cause un malaise? Le fait de ne pas avoir de repère visuel du lieu sûr (ou du parent) lorsqu’on est sur le dos peut aussi rendre l’habileté plus difficile à maîtriser.

Voici quelques trucs :
Tenez votre enfant près de vous. Les débutants peuvent placer leur tête sur l’épaule de maman ou papa (ou papi ou une tante). Chantez une petite chanson, cela calme l’enfant et l’aide à relaxer. Tranquillement, descendez votre épaule sous la surface de l’eau jusqu’à ce que les oreilles de l’enfant soient
immergées.

#préventiondelanoayade #passportparent#natationparentenfant #parentenfant

 


IMG_5985-e1555280385635-1280x1707.jpg

avril 14, 2019

Lors de l’apprentissage de la natation chez les non-nageurs, j’encourage les enfants à apprendre à nager sans lunettes de natation.

L’approche pédagogique des cours est la prévention de la noyade. En sachant que près de 75% des victimes de la noyade n’avaient pas l’intention d’aller à l’eau, il faut préparer les enfants à une chute inattendue. Lors de cette chute, l’enfant doit savoir garder les yeux ouverts sous l’eau afin d’être capable de repérer la surface et de nager dans la bonne direction, surtout dans les Laurentides, où nos lacs sont sombres et où la visibilité se limite en moyenne à 1,4 mètre.

Donc, les enfants doivent apprendre à nager sans lunettes de natation. Quand ils sont en mesure d’effectuer un autosauvetage efficace, c’est à dire être vêtu et rouler dans l’eau, nager sur place et revenir en lieu sûr, les enfants peuvent passer à l’apprentissage des styles de nage… et au port de lunettes de natation!

Bonne baignade!