blogue-may-14th-2020.jpg

Lors de la conférence de presse provinciale du mardi 13 mai au sujet des procédures de déconfinement, Mlle Charest a nommé, parmi une liste, la natation en eau libre et canot, le kayak et la planche à pagaie comme activités sportives permises.

Le prétexte demeure le même que les autres sorties en public.
– allez-y seul
– restez à deux mètres des autres personnes
– lavez-vous les mains

Rappelez-vous par contre qu’au Canada, chaque année, en moyenne 286 personnes meurent noyées, donc LA NATATION NE SE FAIT PAS QUAND ON EST SEUL.

Même pour les plus expérimentés. Même pour les athlètes. Même pour des profs de natation.

Nul n’est à l’abri d’un malaise et au large, il n’y a pas de plan B.

👉 Nagez toujours avec un ami (qui peut être dans embarcation ou dans l’eau). Vous pouvez garder une distance de deux mètres.

👉 Apportez toujours avec vous un objet flottant (bouée, nouille ou autre) de couleur voyante: rouge, orange ou jaune. Même si vous portez un wetsuit. Pensez aussi à un casque de bain de couleur voyante.

👉 Choisissez un trajet loin d’obstacles tels que les bateaux, les courants et les hydravions

👉 Vérifiez la météo avant de partir. Les vents et vagues peuvent vous fatiguer plus rapidement et les oranges peuvent se présenter rapidement.

👉 Ne surestimez pas vos capacités, surtout si vous avez l’habitude de nager en piscine. Assurez-vous d’avoir l’énergie requise pour revenir. Un 1500 mètres en eau libre n’est pas la même chose qu’un 1500 mètres en piscine!

👉 La température de l’eau va aussi avoir un impact sur votre endurance et votre capacité physique.

👉 Finalement, comme toute autre reprise d’activité physique, après une pause de quelques semaines (ou mois, ou années), commencez tranquillement. La constance est plus importante que l’intensité .

Sur ce, soyez prudent et bon entraînement!

Karen Sampson


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *