Enceinte.jpg

juin 11, 20190

(Me voici à 22 semaines de grossesse, alors que j’étais enceinte de mon quatrième, qui aura 2 ans demain!)

Selon la Société canadienne de physiologie de l’exercice, « les femmes en santé qui ont une grossesse sans complications peuvent intégrer l’activité physique à leur vie quotidienne et prendre part à un programme d’exercices sans risque notable pour elles ou leur enfant à naître ».

Les bienfaits de l’activité physique durant la grossesse sont semblables à ceux durant les autres chapitres de notre vie : elle permet de conserver sa masse musculaire et d’entretenir sa capacité cardiovasculaire et sa flexibilité.

Les femmes qui sont actives durant leur grossesse disent souvent avoir un meilleur sommeil, plus d’énergie et moins de douleurs, notamment aux jambes et au dos.

Une bonne forme physique et une bonne « connexion » avec notre corps, c’est-à-dire un lien entre la manière dont nous bougeons et ce que nous ressentons dans notre corps lors de ces mouvements, joue à notre avantage lors de l’accouchement.

Autrefois, on disait aux femmes actives qui tombaient enceintes de continuer à faire l’activité qu’elles pratiquaient et aux femmes qui commençaient à bouger lors de leur grossesse de choisir l’aquaforme ou la marche. Mais depuis, les informations ont évolué.

Les nouvelles recherches à ce sujet indiquent que nous devons modifier les entraînements et l’activité durant la grossesse afin de soutenir la fonction des abdominaux et du plancher pelvien tout au long de la grossesse et du quatrième trimestre.

Il est difficile de dresser une liste complète des activités à faire et à ne pas faire durant la grossesse, car chaque femme a des antécédents différents, une grossesse différente et un corps différent, mais en général, on recommande de choisir des activités sans bonds et sans flexion et rotation du tronc.

K:)


April-18th-2019-1280x1920.jpg

avril 25, 20190

Peu importe le chapitre de la vie que l’on traverse, la musculation est une partie essentielle de notre bien-être! Il y a longtemps, les êtres humains incorporaient la musculation à leur quotidien. De nos jours, nous sommes une culture plutôt sédentaire, donc il est important « d’imiter » ces mouvements de notre quotidien d’autrefois.

Souvent, les femmes sont très assidues pour leurs activités cardiovasculaires (la marche, le vélo, la natation, la raquette), mais elles oublient souvent de prendre du temps pour opposer une résistance à leurs muscles.

Lors de séances de musculation, on doit choisir des mouvements qui renforcent les muscles dont nous avons besoin au quotidien : les muscles pour décharger la voiture après la commande, les muscles pour prendre nos enfants et nos petits-enfants dans nos bras, les muscles pour monter les marches et aller se coucher chaque soir.

L’entraînement fonctionnel vise à entraîner notre corps pour être bien dans notre quotidien.

Voici une liste des principaux bienfaits de la musculation et des résultats d’études à ce sujet.

  1. Augmentation de votre force de 7,5 % à 226,7 % – c’est énorme!
  2. Augmentation du poids des tissus maigres de 3 livres après 8 semaines de musculation. Souvenez-vous que chaque livre de muscle sur votre corps vous permettra de brûler de 30 à 40 calories de plus chaque jour. Cela augmente la vitesse de votre métabolisme – de 7 %, en fait. Donc, si vous gagnez de 3 à 4 livres de masse musculaire, vous brûlerez chaque jour de 90 à 160 calories supplémentaires simplement en ayant plus de masse musculaire sur votre corps. Cela vous permet de maintenir votre poids plus facilement et de réduire votre masse grasse au minimum.
  3. Perte de 4 livres de masse grasse après 3 mois de musculation, tout en ingérant 15 % de calories supplémentaires.
  4. Augmentation de la densité minérale osseuse après 4 mois de musculation (permet de réduire le risque d’ostéoporose). Une étude a révélé que les femmes de plus de 40 ans qui font de la musculation n’ont pas seulement conservé leur masse osseuse, mais ont aussi gagné 1 % de masse osseuse.
  5. Amélioration de la posture – la plupart des problèmes de posture peuvent être traités en suivant un programme de musculation structuré qui renforce les muscles faibles.
  6. Augmentation de l’absorption de glucose de 23 % après 4 mois de musculation (permet de réduire le risque de souffrir de diabète).
  7. Augmentation du transit intestinal de 56 % après 3 mois de musculation (permet de réduire le risque de cancer du côlon).
  8. Réduction de la pression artérielle après 2 mois de musculation.
  9. Amélioration de la lipidémie après une séance de musculation (bienfait important pour les personnes présentant un haut taux de cholestérol).
  10. Réduction des douleurs lombaires après 10 semaines de certains exercices de musculation.
  11. Réduction des douleurs arthritiques après une séance de musculation. Une étude a révélé que la musculation pouvait réduire les douleurs articulaires de 59 %.
  12. Augmentation de la vitesse de marche de 48 %.
  13. Augmentation de la puissance lors d’une montée de 28 %.
  14. Diminution du risque de chute. Une étude sur les femmes de plus de 40 ans a montré que les sujets sédentaires présentaient un déclin de l’équilibre de 8 %, alors que les femmes qui faisaient de la musculation avaient amélioré leur équilibre de 14 %.

Bonne entraînement!